commerce


commerce
Commerce. s. m. Trafic, negoce de marchandises, d'argent, soit en gros, soit en destail. La liberté, la facilité du commerce. establir, restablir le commerce. cela fait rouler le commerce. defendre, interdire le commerce. la paix entretient le commerce, fait aller le commerce, fait fleurir le commerce, met de l'argent dans le commerce. la guerre fait cesser le commerce, rompt le commerce. le commerce est interrompu, perdu, ruiné. le commerce va bien, ne va plus. le commerce enrichit un Estat, est la richesse d'un Estat. le commerce de Levant est d'espiceries. le grand commerce de Moscovie est de fourrures. le commerce des soyes, des toiles, des cuirs. en ce pays-là on fait commerce de toute sorte de marchandises.
On dit fig. d'Un homme qui se mesle de quelque chose qui n'est pas honneste, qu'Il fait un mauvais, un meschant, un vilain commerce, un sale & honteux commerce. & par ironie, un joli, un beau commerce.
Commerce, signifie aussi, Communication & correspondance ordinaire avec quelqu'un, soit pour la societé seulement, soit aussi pour quelques affaires. Dans le commerce de la vie. dans le commerce du monde. commerce de galanterie. il n'y a entre luy & cette Dame qu'un commerce d'esprit. il a commerce, il entretient commerce avec cet homme-là. un tel a grand commerce, ou n'a point de commerce, ou a peu de commerce avec un tel. je suis bien son serviteur, mais point de commerce. j'ay rompu tout commerce avec ces gens- là. je ne sçay quel est leur commerce. quel commerce ont-ils ensemble? ils entretiennent commerce de lettres, ou par lettres. ils ont commerce de nouvelles.
On dit, qu'Un homme est d'un agreable commerce, d'un bon commerce, pour dire, qu'Il est d'agreable societé. Et, d'un commerce seur, pour dire, qu'On se peut fier à luy.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • commerce — [ kɔmɛrs ] n. m. • commerque 1370; lat. commercium, de merx → marchand I ♦ 1 ♦ Opération, activité d achat et de revente (en l état ou après transformation) d un produit, d une valeur; par ext. Prestation de certains services. Acte, opération de… …   Encyclopédie Universelle

  • commerce — COMMERCE. sub. masc. Trafic, négoce de marchandises, d argent, soit en gros, soit en détail. La liberté, la facilité du commerce. Établir, rétablir le commerce. Cela fait rouler le commerce. Défendre, interdire le commerce. La Paix entretient le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • commerce — com·merce n 1: the exchange or buying and selling of goods, commodities, property, or services esp. on a large scale and involving transportation from place to place: trade (2) see also commerce clause; fair labor standards act in the important… …   Law dictionary

  • commerce — com‧merce [ˈkɒmɜːs ǁ ˈkɑːmɜːrs] noun [uncountable] COMMERCE 1. the buying and selling of goods and services; = TRADE: • Modern computing facilities are very much in demand by industry and commerce. • a guide to English for Commerce ˌinternational …   Financial and business terms

  • Commerce — steht für: Commerce (Métro Paris), Station des Pariser Métrosystems Commerce (Zeitschrift) Commerce ist der Name mehrerer Orte in den Vereinigten Staaten: Commerce (Alabama) Commerce (Georgia) Commerce (Iowa) Commerce (Kalifornien) Commerce… …   Deutsch Wikipedia

  • Commerce — Commerce, CA U.S. city in California Population (2000): 12568 Housing Units (2000): 3377 Land area (2000): 6.567812 sq. miles (17.010555 sq. km) Water area (2000): 0.004868 sq. miles (0.012607 sq. km) Total area (2000): 6.572680 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Commerce — Ciudad de los Estados Unidos …   Wikipedia Español

  • Commerce — Com merce, n. Note: (Formerly accented on the second syllable.) [F. commerce, L. commercium; com + merx, mercis, merchandise. See {Merchant}.] 1. The exchange or buying and selling of commodities; esp. the exchange of merchandise, on a large… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Commerce — Com*merce (? or ?), v. i. [imp. & p. p. {Commerced}; p. pr. & vb. n. {Commercing}.] [Cf. F. commercer, fr. LL. commerciare.] 1. To carry on trade; to traffic. [Obs.] [1913 Webster] Beware you commerce not with bankrupts. B. Jonson. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Commerce, CA — U.S. city in California Population (2000): 12568 Housing Units (2000): 3377 Land area (2000): 6.567812 sq. miles (17.010555 sq. km) Water area (2000): 0.004868 sq. miles (0.012607 sq. km) Total area (2000): 6.572680 sq. miles (17.023162 sq. km)… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places